DEPUIS LES CHEMINS DES ECRITURES

  Les chemins des écritures     1996 - 2000    

Vents  aura été une transition : elle est la dernière série inspirée d’un auteur, et la première à faire une place centrale à l’écriture. La présente va accueillir  les signes en vrac : analogiques, digitaux, empruntés,  inventés. Elle les brasse. Qu’ils soient poisson, chiffre arabe, lettre grecque, marque énigmatique, chacun en arrivant sur la toile entre forcément en interaction avec son voisinage, et le tableau met en scène les métamorphoses qui s’ensuivent. L’œuvre symbolise à sa manière la bousculade des cultures, emportées dans d’imprévisibles mutations. Elle symbolise aussi le temps irréversible, l’univers  qui suit son cours. Riche à présent d’une cinquantaine de toiles, cette série a marqué les suivantes.

   

   Les chemins des écritures # 1, 1996, acrylique sur toile, 100x120cm            Les chemins des écritures # 51, 1999, acrylique sur toile, 83x100cm

L’astronome     1997

Tout d’abord, le ciel étoilé apparaît comme un ordre, comme une stabilité. Mais, retrouvé par hasard au milieu de la nuit, il a basculé, on le sait. Entre savoir et voir, le spectateur sur sa terrasse se sent le passager d’un looping . Il pense soudain à l’astronome et à ses calculs, et glisse d’un pied mal assuré dans le devenir. Reste alors, comme un havre, le mystère de l’obscurité. De là sont nées six toiles.     

L'astronome # 3, 1997, acrylique sur toile, 100x120cm      

Accueil     Précédent    Suivant